Salon de tatouage

Je me prénomme Raphaël (Pranava), je propose une forme de tatouage rituel originaire d'Asie, le sak yant.

J'exerce depuis 2015 dans mon salon de tatouage professionnel privé dans la ville du Mans.

Tatouages traditionnels

Pour réaliser mes tatouages, j'utilise une baguette traditionnelle conforme aux normes, stérile et à usage unique.

Les tatouages que j'accomplis ont un aspect singulier différent d'un tatouage exécuté à la machine.

Sak yant

Le sak yant n'a pas vocation à embellir le corps et nécessite le respect de règles et d’observances.

Je pratique uniquement le tatouage sacré sak yant (sak yan) et je reçois sur rendez-vous.

Yantra

Mes motifs, traditionnels, sont des yantras indissociables de la concentration nommée dhāraṇā.

Semblable à un talisman, le yantra possède une forme (ākṛti rūp), une fonction (kriyā rūp) et un pouvoir (śākta rūp). 

Pratique

J'ai reçu initiation et enseignements en Asie auprès de professeurs qualifiés. Je pratique avec leur bénédiction.

Je reproduis des motifs yantras qui m’ont été donnés, et j’en réalise d’autres, fidèlement personnalisés.

Tatouage rituel

Pour chaque tatouage, j'effectue un rituel (pūjā) inhérent au sak yant. J'enseigne depuis 2012 les voies du yoga.

Je suis quotidiennement impliqué dans cette pratique ancestrale que l'on nomme bhakti yoga.

Contexte

Le tatouage sak yant s'inscrit dans un contexte culturel et religieux précis. Les esprits tutélaires du sak yant sont les ṛṣi.

Les cultes animistes, hindouistes et bouddhistes se rencontrent dans cette tradition perpétuée par les laïcs et les moines.

Objets consacrés

Conjointement à mon activité de tatouage, je confectionne divers objets consacrés :

Dessins, peintures, gravures, tatouages, livres d'art, bracelets, sculptures et pendentifs.